•  

    Clinique Océane : un lock-out déguisé pour briser une grève !Le directeur de la Clinique Océane (clinique psychiatrique), vient d'apporter un démenti cinglant aux libéraux, dont fait partie le maire du Havre, qui nous serinent, peu importe la couleur de l'offre de soins- privée ou  publique, l'essentiel est qu'elle existe.

    Imagine-t-on que l'hôpital public ferme ses lits et renvoie tous les patients, du jour au lendemain, pour cause de grève ? Évidemment non. Personne ne l'imagine, l’hôpital étant tenu  à assurer sa mission de service qui passe par la continuité de service.

    C'est pourtant ce que s'est permis de faire la Clinique Océane, sous couvert d'une décision préfectorale au nom de la sécurité sanitaire, 51 patients renvoyés chez eux ou transférés du jour au lendemain. Un lock-out déguisé pour briser une grève.

    Lire la suite...

    Partager via Gmail

    1 commentaire
  • Jeudi 9 mai : défense de la fonction publiqueCela fait des années que la fonction publique est dans le collimateur du libéralisme. Cela fait des années que les syndicats, les mouvements politiques de gauche appellent à la mobilisation pour la défendre. Cela fait des années que les citoyen-ne-s voient bien que les services publics se dégradent. Une des causes de l'explosion sociale des Gilets Jaunes en novembre était d'ailleurs la désertification des campagnes en terme de services publics, et de services rendus au public (sécu par exemple).

    Mais les attaques portées par Macron et son gouvernement sont d'une toute autre nature. En faire la liste ici serait fastidieux, personne n'aurait le courage d'aller jusqu'au bout.

    Lire la suite...

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Agenda du 16 mars : complet !! Il fallait bien un article de blog pour énoncer l'agenda du 16 mars, car il est compliqué. C'est un peu dommage que toutes ces actions arrivent en même temps, mais nous n'y pouvons rien !

    Commençons par les manifestations au Havre :

    • Le 15 mars 2011, débutait la révolution Syrienne, réprimée dans le sang par le régime de Bachar Al-Assad et ses alliés. 8 ans de guerre, d'emprisonnements, de tortures, des centaines de milliers de tué-e-s, de blessé-e-s, de civil-e-s gazé-e-s, au mépris de toutes les conventions des droits de l'humain, et des règles de la guerre, si tant est qu'on puisse parler de règles dans ce domaine.

    Lire la suite...

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Au Havre ce soir : une autre manifestation contre l'antisémitismeA l'appel de l'AHSETI, l'AFPS, ATTAC, Mouvement de la Paix, Solidaires, Ensemble !, NPA, France Insoumise Le Havre, une autre manifestation contre l'antisémitisme aura lieu, indépendante de la manifestation "officielle" d'union nationale,

    à 18h, Mardi 19 février 2019, à l'Oiseau Blessé (jardins de l'Hôtel de Ville).

    L'APPEL UNITAIRE :

    Nous serons présents à ce rassemblement afin d'affirmer notre détermination à lutter contre l'antisémitisme ainsi que toutes les autres formes de racisme, mais nous ne défilerons pas aux côtés de ceux qui, LREM en tête, en sont responsables. Cela relève pour nous de la contradiction : L’antisémitisme est une affaire bien trop grave pour la laisser à celles et ceux qui, jour après jour, attisent le feu pour prétendre ensuite mieux l’éteindre.

    Lire la suite...

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Il nous enfume !"Cette colère […] c’est celle du couple de salariés qui ne finit pas le mois et se lève chaque jour tôt, et revient tard, pour aller travailler loin. C’est celle de la mère de famille, célibataire, veuve ou divorcée, qui ne vit même plus, qui n’a pas les moyens de faire garder les enfants et d’améliorer ses fins de mois, et n’a plus d’espoir. Je les ai vues, ces femmes de courage, pour la première fois disant cette détresse sur tant de ronds-points. C’est celle des retraités modestes qui ont contribué toute leur vie et souvent aident à la fois parents et enfants et ne s’en sortent pas. C’est celle des plus fragiles, des personnes en situation de handicap, dont la place dans la société n’est pas encore reconnue. "

    Soyons honnêtes, c'est beau ! Victor Hugo doit être vert de rage de ne pas avoir trouvé ces phrases pour "Les Misérables". Petit joueur ! Mais dans la bouche de notre président des riches, ça ne passe pas ! ça donne la nausée.

    Lire la suite...

    Partager via Gmail

    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique