• Pendant les municipales, en Syrie, on tueCertes, les élections municipales sont très importantes pour la vie des Havraises et des Havrais, et nous y sommes pleinement engagés, avec force, conviction et enthousiasme.

    Mais pour des millions de gens encore encerclés dans la province d'Idleb, dans le nord de la Syrie, il y a déjà bien longtemps que la vie municipale n'existe plus. Il ne sont plus que l'enjeu d'une guerre entre le boucher de Damas, Bachar Al Assad, et la Turquie de Recep Tayyip Erdogan.

    900 000 personnes ont été déplacées ou ont tenté de fuir les bombardements incessants. Jamais depuis 2011 la Syrie n'avait connu un tel exode sur une si courte période. Au total, le conflit Syrien - ou devrait-on plutôt dire la répression de la révolution Syrienne ? - a poussé à l'exil des millions de personnes et a tué plus de 380 000  personnes.

    Lire la suite...

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Idlib : l'agonie du peuple SyrienDans la province d'Idlib, vivent 3 millions de personnes, en immense majorité des civils. Beaucoup sont arrivés dans la province après avoir fui les bombardements russes ou les assauts de l'armée de Bachar Al-Assad, à Alep, à Deraa, ou dans la Ghouta. La sécurité de la province était censée être garantie par la Russie.

    Promesse d'ivrogne ! La Russie a bien sûr renié ses engagements, laissant libre le champ à Bachar Al-Assad pour terminer le massacre de sa population. Idlib serait, d'après lui, le repère de "terroristes" et de "rebelles". Sur 3 millions de personnes, la province ne compte que moins de 12 000 islamistes. Quant aux autres "rebelles", il s'agit de groupes de l'Armée Syrienne Libre (réunis depuis le mois de mai dans le Front National de Libération) qui depuis le début de la guerre tente de défendre l'idéal de la révolution syrienne de 2011 : liberté et démocratie.

    A une époque pas si lointaine, en France, nous n'appelions pas cela des "rebelles" mais des résistants.

    Lire la suite...

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Non à la piraterie israélienne ! Liberté pour les militant-e-s de la flottille !Parties de Suède le 15 mai dernier, les trois embarcations, chargées de matériel médical à destination du territoire occupé, ont été arraisonnées hier en début d’après-midi par la marine israélienne au large des côtes de ce pays.

    Les militant-e-s de la flottille sont actuellement enfermé-e-s dans un camp de rétention à Givon. Parmi elles, Sarah Katz, petite fille de résistants juifs et Française. Malgré de nombreux appels à l’ambassade de France à Israël et nos alertes à L’Elysée, personne ne bouge ! Allons-nous également punir la solidarité par notre silence ?

    Lire la suite...

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • 70 ans de déni des droits du peuple palestinien ! Le 15 mai, les palestiniens commémoraient la Nakba (la catastrophe), c'est à dire la période pendant laquelle, de 1947 à 49, des centaines de villages ont été détruits et 750 000 palestiniens ont été chassés par la force lors de la création d'Israël.

    La création d'Israël, c'était le 14 mai 1948, et c'est cette date que Trump a choisi pour transférer officiellement l'ambassade des Etats-Unis de Tel-Aviv à Jérusalem. Une véritable provocation, une de plus.

     

    Lire la suite...

    Partager via Gmail

    1 commentaire
  • Soutien aux réfugié-e-s Syrien-ne-s : un mois d'avril chargé !Bien que depuis quelques jours 3000 combattants et civils jusqu'alors assiégés dans la Ghouta orientale aient été transférés dans le nord de la Syrie (principalement vers Idleb), suite à un accord d'évacuation conclu avec le régime, les bombardements de la Ghouta ont repris aujourd'hui car un groupe combattant, Jaych al-Islam, a refusé cet accord : 32 civils, dont 7 enfants ont été tués, et 50 ont été blessés.

    Lire la suite...

    Partager via Gmail

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique