• Quai du Rassemblement publie la note n° 6 du Groupe de travail sur la COVID établi par Ensemble! et Ensemble Insoumis.

    Il appelle à la généralisation de la vaccination anti-COVID en France et dans le monde.

    Plusieurs lecteurs nous ont demandé de contribuer à un résumé accessible au plus grand nombre.

    Lire la suite...

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  •  

    Des hôpitaux publics et de notre santéLe 15 juin dernier, une mobilisation syndicale unitaire a eu lieu dans le secteur de la santé.

    Les salariés revendiquent l’équité de traitement dans les mesures salariales, une revalorisation des rémunérations, le recrutement immédiat de centaines de milliers de professionnels supplémentaires.

    Les syndicats exigent l’ouverture de négociations sur l’avenir de l’hôpital public et des établissements de santé : arrêt des fermetures, augmentation du budget consacré à l’hôpital et l’égalité d’accès, d’accueil et de prise en charge de qualité pour la population sur tout le territoire.

    La situation actuelle est le résultat d’un processus de marchandisation des activités de santé qui a débuté au début des années 1980. Jean de Kervasdoué, ancien directeur des hôpitaux de 1983 à 1986 (donc sous gouvernement socialiste), instaure le budget global pour l’hôpital et introduit le « Programme de médicalisation des systèmes d’information » qui prépare la tarification à l’acte.

     

    Lire la suite...

    Partager via Gmail

    3 commentaires
  •  Deuxième tour des élections régionales et départementalesLes manifestations du 12 juin pour nos libertés et contre les idées d’extrême droite ont montré la voie de l’unité combative et de la participation des jeunes. Malheureusement cette dynamique n’a pas guidé la préparation des élections par les états-majors. Notre conseiller régional Gilles Houdouin, l’explique sur son blog. Avec le résultat que nous connaissons désormais.

    L'abstention record qui a prévalu lors de ces scrutins, de plus en plus forte à chaque élection depuis 20 ans, est le signe d'une faillite totale de notre système représentatif. Les renoncements des partis qui se sont succédé au pouvoir depuis 25 ans et qui ont tourné le dos aux légitimes revendications des salariés, ont dégouté pour longtemps les citoyen-ne-s de la politique telle qu'ils la voient et l'entendent dans les médias. Pour autant, s'abstenir n'est pas une solution car cela confortera le capitalisme dans sa conviction que le monde ouvrier est à genoux et qu'il ne manque plus que l'estocade pour l'achever. S'abstenir, c'est ouvrir la porte à des attaques encore plus violentes que celles que nous subissons depuis Sarkozy.

    Au deuxième tour, Ensemble ! Le Havre appelle donc à rejeter l’abstention et à voter, en exprimant nos critiques :

    - aux régionales : la seule liste de gauche qui reste en course est celle conduite par Mélanie Boulanger (PS-EELV-Génération's). Malgré le refus que cette dernière a opposé à la demande de fusion de la part de la liste conduite par Sébastien Jumel et qui conduit à ignorer le choix de presque 73000 électeurs et électrices, il est important que Morin, la droite et l'extrême droite soient battus. C'est pourquoi, sans illusions, nous appelons à voter pour la liste Mélanie Boulanger.

    - aux départementales nous appelons à voter pour le binôme qui correspond le mieux aux luttes menées par les travailleurs et les jeunes dans chaque canton.

    Ensemble ! Le Havre, le 23/06/2021

     

    photo : ©FM/76actu

    Partager via Gmail

    4 commentaires
  • Nous reproduisons ci-dessous l'article paru sur le site de Gilles Houdouin "Ensemble nous sommes tout !"

    faisant le bilan de ses six ans de mandat et traçant des perspectives.

    Lire la suite...

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Depuis maintenant plusieurs mois nous constatons un climat politique et social alarmant. S’allier avec l’extrême droite ou reprendre ses idées ne constituent plus un interdit. Les propos et actes racistes et sexistes au travail et dans la vie se propagent. Les attaques contre les libertés et les droits sociaux s’accentuent gravement. Dans ce contexte politique, économique, social et sanitaire les injustices explosent et génèrent une forte misère sociale.

    Plusieurs lois liberticides organisent une société autoritaire de surveillance et de contrôle qui empêcheraient d’informer sur des violences policières, déjà trop importantes. De plus, si certaines de ces lois stigmatisent une partie de la population en raison de sa religion, d’autres en ciblent en raison de leur activité militante.

    Lire la suite...

    Partager via Gmail

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique