• 20 février 2020 : présentation des candidats d’Un Havre CitoyenTransparence, écologie, solidarité, diversité, démocratie, enthousiasme, contre le maire et le Premier Ministre des riches.

    Salle pleine jeudi soir à Franklin, même sur les ailes des gradins, sans doute plus de 300 présents. D’après Paris Normandie, Edouard Philippe, au même moment, a eu 200 personnes dans les salons feutrés du Stade Océane, protégés par une armada de cars de police. Nous, nous avions l’ambiance en plus : batucada et cornemuse dans la rue pour accueillir les participants (merci à Jeff et Emmanuel), mise en scène théâtralisée (par Doris Le Mat), interview brève et souvent émouvante des candidats.  On part à la reconquête du Havre la Rebelle.

    Lire la suite...

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Pendant les municipales, en Syrie, on tueCertes, les élections municipales sont très importantes pour la vie des Havraises et des Havrais, et nous y sommes pleinement engagés, avec force, conviction et enthousiasme.

    Mais pour des millions de gens encore encerclés dans la province d'Idleb, dans le nord de la Syrie, il y a déjà bien longtemps que la vie municipale n'existe plus. Il ne sont plus que l'enjeu d'une guerre entre le boucher de Damas, Bachar Al Assad, et la Turquie de Recep Tayyip Erdogan.

    900 000 personnes ont été déplacées ou ont tenté de fuir les bombardements incessants. Jamais depuis 2011 la Syrie n'avait connu un tel exode sur une si courte période. Au total, le conflit Syrien - ou devrait-on plutôt dire la répression de la révolution Syrienne ? - a poussé à l'exil des millions de personnes et a tué plus de 380 000  personnes.

    Lire la suite...

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Michel LEQUENNE 25 mai 1921- 13 février 2020Michel LEQUENNE, né au Havre et havrais jusqu'à la déclaration de la seconde guerre mondiale, était une figure du mouvement trotskyste, que beaucoup d'entre nous ont connu : ceux et celles qui ont, un jour ou l'autre, milité à la Ligue Communiste, puis à la Ligue Communiste Révolutionnaire entre 1968 et les années 90. Plus généralement, ce fut une figure du mouvement ouvrier, et à ce titre, il fait partie des nôtres.

    Je serais bien incapable d'en parler mieux que le Maitron, dictionnaire biographique du mouvement ouvrier et du mouvement social. Aussi, je vous laisse lire la notice qui est consacrée à Michel, qui vient de mourir cette nuit, 13 février 2020, à l'âge de 98 ans :

    LEQUENNE Michel, Fernand, Jules, dit Maurin Michel, dit Géraume Pierre, dit Ramos, dit Delobel Michel, dit Leuwen Michel, dit Hoffmann

    A voir aussi, cette vidéo.

    Pour Ensemble ! le Havre,

    Gilles.

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Edouard Philippe invente le contrat de "maire stagiaire reconductible"Edouard Philippe annonce qu'il sera tête de liste, en lice pour la mairie du Havre. En même temps (permettez cet emprunt, M. le président) il annonce également qu'en cas de victoire il restera à Matignon, et donc qu'il ne sera pas maire !

    Ben voyons ! Le règne de la tambouille porté au sommet de son art ! Je me présente pour essayer d'attirer tous ceux et celles qui pensent encore que "grâce à lui Le Havre a bien changé", et après je reste premier ministre, ce qui donnera à mon ami Jean-Baptiste Gastinne l'occasion de faire un deuxième CDD, et d'avoir son nom gravé dans le marbre du hall d'honneur de la mairie sans avoir jamais été élu !

    Et qui est le couillon de service ? le peuple havrais, à qui on donnera l'impression de faire un choix sur lequel on s'essuiera les pieds une fois les élections passées.

    Lire la suite...

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Mars 2020 : vers le changement tant attendu pour Le Havre et ses habitant-e-sIl faut bien le noter : la campagne électorale municipale actuelle au Havre comporte une sorte de révolution citoyenne proposée par le collectif : « construisons tous ensemble   Le Havre 2020 avec Jean-Paul LECOQ ».

     

    Jamais dans cette grande ville industrielle et portuaire autant de personnes non encartées dans un parti auront autant travaillé ensemble, et ce n’est pas fini : l’aventure est promise à durer même après l’élection municipale de mars prochain. Le collectif a donné les conditions de rencontres citoyennes où chacun -e a pu apporter ses questions, et cela aux côtés de militants politiques, qui prennent leur place sans leur assigner un rôle secondaire, cernant ensemble leurs accords sur les questions essentielles de véritables avancées de la démocratie locale, de l’écologie sur ce territoire si pollué, du progrès social dans cette ville tellement marquée par les difficultés financières de tant de familles. Il ne s’agit pas d’accords d’appareils décorés par des compagnons de route mais de l’unité plurielle de réels courants impliqués dans les luttes sociales, environnementales et démocratiques du moment.

    Lire la suite...

    Partager via Gmail

    1 commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires