• Le second tour des législatives, marqué par un taux d’abstention inédit, accentue la crise démocratique, tout en donnant une majorité au gouvernement d’ Emmanuel Macron et d’ Édouard Philippe. Ce résultat ne correspond à aucune majorité d’ idée dans le pays, et appelle à une refondation des institutions, pour passer d’une 5° République dépassée à la fondation d'une 6e république.

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • 8e circonscription : pas d’abstention, pas une voix ne doit manquer à Jean-Paul Le Coq le 18 juin !


    Les candidates et les candidats de la République En Marche arrivent en tête à l’échelle nationale. Macron a réussi à rassembler les libéraux de gauche et de droite et bénéficie pleinement du caractère monarchique des institutions de la Vème République. Mais ses propositions ne doivent pas passer à l’Assemblée nationale sans débat. Il faut des députés de la gauche anti-libérale.


    Dans la région du Havre, cela reste possible uniquement dans la 8ème circonscription (Gonfreville-l’Orcher, Le Havre) où Jean-Paul Lecoq s’est qualifié pour le deuxième tour. Ceux qui ont voté au premier tour pour la France Insoumise (François Panchout), Europe Ecologie Les Verts (Joséphine Landormi) et Lutte Ouvrière (Magali Cauchois) devraient naturellement le soutenir au deuxième tour. La candidate socialiste (Catherine Troallic), non qualifiée, appelle à voter contre Macron, donc pour Lecoq. Nous avons la chance d’avoir un candidat particulièrement apprécié pour sa fidélité au mouvement social, écologique et international, et pour sa démarche rassembleuse. Si ceux qui se sont abstenus au premier tour décident de voter, car les mauvais coups sont clairement annoncés, la victoire des travailleurs, des jeunes et plus largement de l’humanisme social et écologique est possible.


    Cette campagne qui rassemble la gauche debout, doit se prolonger après les élections dans une approche de démocratie participative, telle qu’annoncée dans l’appel des 1000.

    Empêchons le Front National, même divisé et affaibli, d’envoyer des députés à l’Assemblée Nationale pour y déverser sa propagande xénophobe de division du peuple.

    Les prochains mois seront décisifs. Emmanuel Macron va imposer sa contre-réforme du code du travail par ordonnance, puis attaquer l’assurance chômage et les systèmes de retraite… au détriment de la sécurité et des droits des chômeur-euses, des salarié-es, des indépendant-es, des retraité-es et des jeunes. En réalité, au vu de l’immensité des abstentions, cette politique n’a pas de légitimité. Pour mettre en échec la grande régression d’Emmanuel Macron, défendre les libertés démocratiques menacées par l’Etat d’urgence permanent, il faudra construire dans tout le pays un large front social et écologiste.


    Déclaration d’Ensemble ! Collectif du Havre, 12 juin 2017.


    votre commentaire
  • contre la loi travail !

    Pour le vivre ensemble et l’accueil humain des réfugiés !

    Stop à la dévastation de l’environnement !

    Pour une démocratie participative !

    Dans l’élection présidentielle, Ensemble ! a appelé à voter pour Jean-Luc Mélenchon. Une gauche antilibérale diverse, forte et unie pouvait ensuite s’affirmer aux élections législatives avec un seul candidat par circonscription. A défaut, Ensemble ! Collectif du Havre soutient les candidats suivants pour défendre les intérêts des salariés, des travailleurs indépendants de la ville et des champs, de leur famille, des jeunes, soit l’immense majorité des habitants de notre région.

    Dans la 8ème circonscription (C8-76) qui comprend Le Havre est, Montivilliers et Gonfreville l’Orcher :

    Votez Jean-Paul Lecoq, qui est le candidat le plus rassembleur de la gauche antilibérale et que France Insoumise devait soutenir dans l’avant-dernière version de l’accord FI-PCF.

    Dans la 5ème circonscription (C5-76) qui comprend Lillebonne et Gravenchon :

    Votez Myriam Mulot et Yann Beux, qui ont réalisé une unité significative entre FI, le PCF et d’autres

    Dans la 7ème circonscription (C7-76) qui comprend Le Havre ouest et la 9ème circonscription (C9-76) qui comprend Bolbec, Goderville et Fécamp :

    Votez pour le candidat FI ou PCF le plus rassembleur de la gauche antilibérale.

    Jean-Paul Lecoq est un militant implanté, rassembleur, dont les positions personnelles en défense des salariés, des services publics et de l’environnement sont bien connues, et qui a parrainé Jean-Luc Mélenchon aux présidentielles. Ensemble ! regrette que FI ait choisi de rejeter l’unité et de présenter un candidat face à lui, comme il regrette que EELV et le PS n’aient pas confirmé le positionnement clairement antilibéral affiché par Benoît Hamon et Yannick Jadot, et présentent des candidats qui divisent le camp de la gauche antilibérale.

    L’entente était possible car un cadre commun existe et les divergences sont compatibles, comme le montre l’unité de France Insoumise, du PCF et du PSG, à Lillebonne, qu’Ensemble ! soutient.

    L’unité de la gauche antilibérale et l’élection du maximum de députés se réclamant de ses valeurs, est d’autant plus urgente que le gouvernement Macron-Philippe prépare des grands coups, d’abord contre les salariés avec un durcissement de la loi travail, puis contre l’environnement avec la relance du nucléaire et des grands chantiers inutiles dévastateurs de l’environnement. Elle est urgente aussi pour améliorer le vivre ensemble dans nos villes et nos villages et empêcher les actes de haine contre les migrants. Ces députés devront défendre les services publics : en premier lieu, une éducation de qualité pour tous, le développement des services de santé gratuits, mais aussi les retraites en refusant toute hausse de la CSG. Enfin, ils impulseront la démocratie participative avec la révocabilité des élus et le contrôle démocratique des grands services et entreprises (rail, poste, énergie, santé, télécom, aide aux personnes âgées, reconversion environnementale, et autres).


    votre commentaire
  • La rupture des discussions pour les élections législatives entre France Insoumise et le Parti Communiste Français crée le risque d’une division catastrophique et d’une multiplication des candidatures des forces qui ont soutenu Jean-Luc Mélenchon.

    Lire la suite...


    1 commentaire
  • Les résultats du premier tour des élections présidentielles ont clairement montré la volonté d’un changement radical à gauche. Le deuxième tour des présidentielles n’en sera absolument pas le reflet. 

    Lire la suite...


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires