• Voici le deuxième volet de notre dossier sur les emplois aidés...

    Emplois aidés : une mobilisation pour l'instant dispersée...Avec les récentes décisions du gouvernement, les licenciements secs, actés ou annoncés, représentent donc l’équivalent de la fermeture de 1000 entreprises de 250 personnes.

    Quand quelque part, une usine ferme, cela fait du bruit, les travailleurs montent au créneau et une solidarité s’organise. Les travailleurs concernés ont la force d’un collectif qui s’est forgé au quotidien, à travers une histoire commune,  le partage de traditions et la culture de métiers, la défense de ses intérêts à travers l’organisation syndicale… La disparition d’une entreprise touche tout l’environnement : impact sur les emplois induits, sur la vitalité du commerce, sur le maintien des services publics… et devient rapidement l’affaire de tous.

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Nous entamons aujourd'hui un dossier sur les emplois aidés, leur suppression par le gouvernement Macron et les conséquences que cela entraîne. Une de nos adhérentes a étudié le problème en profondeur et nous livre ici un premier article. Le second, qui paraitra très bientôt, portera sur la riposte qu'il conviendrait d'apporter, sur les mobilisations qui sont encore très (trop) disparates, ainsi que sur les quelques petites victoires qui ont malgré tout été obtenues.

    Lire la suite...


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique