• Construire « Ensemble » au HAVRE

    Au Havre, des organisations politiques[1], depuis longtemps membres du Front de Gauche, ainsi que des animatrices et animateurs du mouvement syndical, social ou associatif se reconnaissent totalement dans le projet d'Ensemble ! Mouvement pour une Alternative de Gauche, Écologiste et Solidaire.

    Ils ont décidé de s'investir pleinement dans la construction d'Ensemble au Havre et en Seine-Maritime.

    Nous invitons tout ceux et toutes celles intéressés par ce processus à venir nous rejoindre.

    Pour que le Front de Gauche redevienne le mouvement porteur d'espoir qui a rassemblé des centaines de milliers de personnes dans les rues, sur les places de nos villes en 2012 !

     

    Pour nous contacter : ensemble.lehavre@gmail.com

  • Paul RéguerNotre camarade Paul REGUER vient de s’éteindre, cette nuit, dans sa 92ème année.

    Né le 27 juin 1928 dans le Finistère, il eut une vie politique bien remplie : adhérent de la Jeunesse étudiante chrétienne (JEC) en l’été 1941 à Morlaix, ce fut pour lui le début d’une activité militante d’action catholique. Dès son arrivée au Havre en 1949, Il fut membre de la Jeunesse ouvrière chrétienne (JOC). En 1953, avec Christiane, son épouse, il rentra à l’Action catholique ouvrière (ACO).

    Il participa à la Nouvelle Gauche en 1953. C’est au mois de Mai 1954 que naquit le Comité de Liaison et d’Initiative de la Nouvelle Gauche. Il regroupait le CAGI (Centre d’Action des Gauches Indépendantes), la Jeune République et l’Union Progressiste. C’est en 1955 que se créa au plan national le Mouvement Uni de la Nouvelle Gauche qui rassemble la totalité du CAGI, une partie de l’Union Progressiste et de la Jeune République, les groupes régionaux et locaux se réclamant de la Nouvelle Gauche, dont celui du Havre. Paul Réguer devint membre de l’Union de la Gauche Socialiste (UGS).

    Lire la suite...

    Partager via Gmail

    1 commentaire
  • Edouard Philippe invente le contrat de "maire stagiaire reconductible"Edouard Philippe annonce qu'il sera tête de liste, en lice pour la mairie du Havre. En même temps (permettez cet emprunt, M. le président) il annonce également qu'en cas de victoire il restera à Matignon, et donc qu'il ne sera pas maire !

    Ben voyons ! Le règne de la tambouille porté au sommet de son art ! Je me présente pour essayer d'attirer tous ceux et celles qui pensent encore que "grâce à lui Le Havre a bien changé", et après je reste premier ministre, ce qui donnera à mon ami Jean-Baptiste Gastinne l'occasion de faire un deuxième CDD, et d'avoir son nom gravé dans le marbre du hall d'honneur de la mairie sans avoir jamais été élu !

    Et qui est le couillon de service ? le peuple havrais, à qui on donnera l'impression de faire un choix sur lequel on s'essuiera les pieds une fois les élections passées.

    Lire la suite...

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Mars 2020 : vers le changement tant attendu pour Le Havre et ses habitant-e-sIl faut bien le noter : la campagne électorale municipale actuelle au Havre comporte une sorte de révolution citoyenne proposée par le collectif : « construisons tous ensemble   Le Havre 2020 avec Jean-Paul LECOQ ».

     

    Jamais dans cette grande ville industrielle et portuaire autant de personnes non encartées dans un parti auront autant travaillé ensemble, et ce n’est pas fini : l’aventure est promise à durer même après l’élection municipale de mars prochain. Le collectif a donné les conditions de rencontres citoyennes où chacun -e a pu apporter ses questions, et cela aux côtés de militants politiques, qui prennent leur place sans leur assigner un rôle secondaire, cernant ensemble leurs accords sur les questions essentielles de véritables avancées de la démocratie locale, de l’écologie sur ce territoire si pollué, du progrès social dans cette ville tellement marquée par les difficultés financières de tant de familles. Il ne s’agit pas d’accords d’appareils décorés par des compagnons de route mais de l’unité plurielle de réels courants impliqués dans les luttes sociales, environnementales et démocratiques du moment.

    Lire la suite...

    Partager via Gmail

    1 commentaire
  • Hommage à Abdel Basset Al-SaroutLe collectif "Solidarité Syrie", dont Ensemble ! est partie prenante, appelle à rendre un hommage à Abdel Basset Al-Sarout, mort le 8 juin des suites des blessures graves reçues la veille lors de combats dans le nord du gouvernorat de Hama, dans le nord de la Syrie. Cet hommage aura lieu

    SAMEDI 15 JUIN à 15h, à " l'oiseau blessé", dans les jardins de l'Hôtel de Ville.

    Qui était Abdel Basset Al-Sarout ?

    Lire la suite...

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Si on arrêtait de jouer ? Pouce !On ne va pas épiloguer sur les causes du vote Rassemblement National aux élections européennes. Tout le monde sait que ce vote est désormais - et malheureusement - ancré majoritairement dans l'électorat populaire. Il n'y a qu'à regarder les départements, les villes, les quartiers dans lequel il fait ses plus hauts scores. Ce n'est d'ailleurs pas le thème de l'immigration qui semble primer, mais tout simplement le dégoût de tous ceux et toutes celles qui nous ont trahi pendant tous les quinquennats successifs. "on n'a jamais essayé" est ce que l'on entend le plus souvent dans la bouche des électeurs-trices de ce parti. Argument simpliste, à la hauteur du programme. 

    Le score d'EELV n'a rien d'étonnant et il était prévisible. L'écologie est une préoccupation actuelle, on le voit avec les mobilisations pour le climat. Avec Yannick Jadot, EELV a quitté le champ de l'écologie politique et semble penser que l'on peut traiter les problèmes écologiques dans le cadre d'un système capitaliste. Bien entendu, c'est impossible car le capitalisme a besoin de détruire la planète : c'est là que l'on trouve les matières premières pour produire, produire des cochonneries, toujours plus, au nom de la Sainte Croissance. Mais enlever la partie "rouge" nécessaire au "vert" permet à EELV d'attirer de manière trans-partisane. Nous leur souhaitons bonne chance.

    Lire la suite...

    Partager via Gmail

    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique