• Migrants mineurs isolés et réfugiés syriens : les actions de la semaine

    Migrants mineurs isolés et réfugiés syriens : les actions de la semaineDeux collectifs se sont créés au Havre ces derniers mois : l'un, après le démantèlement de Calais, pour venir en soutien aux migrants, avec ou sans papiers, mineurs ou non, qui pour la plupart désirent passer en Grand-Bretagne et qui se retrouvent bloqués au Havre. L'autre, pendant le siège d'Alep, a été créé pour venir en aide aux familles réfugiées syriennes.

    Pourquoi deux collectifs ? Parce que les problématiques sont différentes : les syrien-ne-s ont le statut de réfugié-e-s, et sont surtout demandeur-euse-s de lien social, ou d'apprentissage de la langue française. Les migrants en provenance de Calais ou du campement de Stalingrad, ne désirent pas forcément rester en France. Parmi eux, beaucoup de mineurs désiraient pour la plupart profiter des promesses d'ouverture de la frontière anglaise qui leur avaient été faites au moment du démantèlement de Calais. Promesses qui ont vite été oubliées. Certains sont alors repartis vers Calais ou d'autre points de passages, d'autres sont restés, hébergés dans des conditions indignes au foyer de La Pommeraie, quand il n'ont pas été tout simplement mis à la rue, après que l'ASE (Aide Sociale à l'Enfance) les ait déclarés majeurs, suite à des tests et entretiens aux résultats contestables. Il n'est pas question pour nous de remettre en cause le travail des travailleurs-eues sociaux-ales concerné-e-s, souvent en sous-effectif, mais de dénoncer ce que l'état leur demande de faire pour pallier le manque de places.

    Ces deux collectifs, qui feront régulièrement des actions en commun, sont très actifs. Nous nous faisons donc ici le relai des actions planifiées pour les jours qui viennent :

    Mercredi 8 février à 15h : Rassemblement devant les locaux de l'ASE, car il est impensable de laisser des mineurs à la rue, d'où qu'ils viennent.

    Migrants mineurs isolés et réfugiés syriens : les actions de la semaine

    Samedi 11 février à 15h : Rassemblement sur le parvis sud de la ZAC Coty, car des militants associatifs qui ne font que venir en aide à des personnes en situation de très grande précarité, victimes de décisions dangereuses, violentes, voire inhumaines, se retrouvent aujourd’hui face à la justice. Nous rappellerons à cette occasion que "la solidarité n'est pas un délit". Voir le tract d'appel à ce rassemblement.  

    Samedi 11 février à 15h : Au même endroit, comme tous les samedis, rassemblement de soutien aux réfugié-e-s syrien-ne-s. (Voir notre précédent article sur notre blog).

    Avant le vendredi 17 février : Afin de renforcer le lien social avec les familles syriennes, le collectif "solidarité Syrie" souhaite organiser, à l'occasion de la semaine de solidarité qui sera ouverte le 24 février, des parrainages. Pour ce faire, il faut des parrains et des marraines ! Vous trouverez sous ce lien toutes les informations nécessaires (en format "doc" afin que vous puissiez remplir le formulaire directement) : comment vous inscrire, et en quoi ça consiste. Bien entendu, vous pourrez encore vous porter volontaire après le 17 février, mais le collectif aimerait avoir une idée du nombre de volontaires avant la conférence de presse prévue le 20.

    crédit photo : Paris-Normandie, article du 03/02/2017


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :