• Un Havre 2020 citoyen : c'est parti !

    Un Havre 2020 citoyen : c'est parti ! La première phase de mise en route de la campagne municipales est terminée. Il s'agissait de définir la "déclaration de principes", charte des valeurs communes que chaque organisation politique, chaque citoyen-ne qui participera à la campagne devra s'engager à respecter.

    Cette charte a été validée pour l'instant par Ensemble !, le PCF, France Insoumise, les Décroissants, Génération-s, le groupe municipal Pour une Nouvelle Gauche au Havre.

    Cette validation permet de passer à la phase suivante : l'association très large de dizaines de citoyen-ne-s, qui ont déjà frappé à la porte de Jean-Paul Lecoq, pour apporter, qui leur soutien, qui leur expertise. Un "collectif de campagne" a été créé qui comprendra quarante personnes, représentant un "espace citoyen" et un "espace politique", à parité.

     

    Des ateliers citoyens seront organisés, sur de multiples thèmes, comprenant tous les citoyens, toutes les citoyennes qui se sont déclaré-e-s intéressé-e-s par les sujets en question. Bien entendu, les sujets ne sont pas exhaustifs et pourront être proposés par les citoyen-ne-s eux/elles-mêmes.

    Au cours de porte-à-porte, ou d'organisation de séances de "porteurs de parole", nul doute que de nouvelles vocations à participer à l'élaboration du programme se déclareront. Le programme qui sera porté dans la campagne n'est pas écrit : il sera écrit par les citoyen-ne-s.

    Ensemble ! Le Havre participera activement à cette campagne, la première en son genre sur la ville. Beaucoup de choses restent à inventer, et nous le voyons bien dans les débats lors des réunions de préparation. C'est un challenge que nous relèverons, avec tous les autres composantes investies dans la campagne, avec tous les citoyens et citoyennes.

    Pour lire la "déclaration de principes" adoptée, cliquez sur l'image :

    Un Havre 2020 citoyen : c'est parti !

    Et pour apporter votre soutien à la démarche, adhérez au comité d'engagement :

    Un Havre 2020 citoyen : c'est parti !

    Partager via Gmail

  • Commentaires

    1
    lucide
    Lundi 29 Juillet à 11:26

                 La commune de Gonfreville est au trois quarts recouverte de surfaces commerciales ! La décroissance de la grande distribution va laisser de nombreuses friches d'ici 3 ans .  Lecoq ne ferait pas t'il mieux de retourner la haut gérer la catastrophe qu'il a contribué à construire ?  

      • Mardi 30 Juillet à 08:42

        Bonjour,

        on ne peut pas nier que ce centre commercial n'aurait pas existé, s'il avait dû voir le jour en 2019, pour toutes les raisons que l'on sait aujourd'hui : ruine du petit commerce, destruction de terres agricoles, empreinte écologique déplorable, etc... Néanmoins, rappelons qu'il a été ouvert en mai 1995, après sans doute des mois voire des années d'études et de construction (ne serait-ce que la voirie, la viabilisation, l'assainissement). Jean-Paul Lecoq n'a été élu maire qu'en juin 1995. Tout au plus peut-on "accuser" son prédécesseur. C'était il y a 24 ans. Si on parlait un peu d'aujourd'hui et de l'avenir ?

      • Mel Amar
        Lundi 26 Août à 09:53

        Centres commerciaux hors du centre ville havrais

        Quand on parle du petit commerce de proximité, il faut se rappeler que les habitants de la CODAH et maintenant de Le Havre-Seine-Métropole ne résident pas seulement dans le centre ville du Havre. Des milliers de familles habitent dans les communes périphériques qui ont perdu graduellement leur école, leur café, leur boulangerie, leur épicerie, leur marché, leur médecin. Pour ces familles, il faut une combinaison de services publics rétablis et de commerces polyvalents de proximité (si possibles coopératifs et lieux d'animation) avec des centres commerciaux transformés, accessibles sans passer par la congestion du centre ville du Havre. Ces centres commerciaux devraient devenir des "agoras", lieux de culture, de rencontres, de vie citoyenne, de jeux, et non des espaces réservés au profit des grandes chaînes, policés par des sécuritaires qui interdisent les tables d'information associatives et les distributions de tract.

      • HAVRAIS
        Mercredi 23 Octobre à 21:48

              Lecoq a rédigé une déclaration "de principe" ! Ceux qui connaissent la diplomatie savent traduire le terme "de principe". Pour traduire dans un langage accessible au plus grand nombre , "de principe" signifie "dans ton cul" 

         

         

      • Mercredi 20 Novembre à 22:54

        Monsieur "Havrais",

        On peut être havrais et être malpoli et vulgaire, vous nous le montrez bien. Votre commentaire montre que vous ne connaissez pas "Lecoq" comme vous dites, ni aucun de ceux et celles qui se sont investi-e-s avec lui dans cette campagne citoyenne.

        Enfin, comme tout ce qui est excessif est insignifiant, nous ne perdrons pas plus de temps à vous répondre

    2
    lucide
    Lundi 29 Juillet à 11:29

      C'est curieux , le PS n'est pas cité dans la liste des fondateurs.  On trouve par contre des entités comme ENSEMBLE ! qui sortent de nul part ! 

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :