• Pendant les municipales, en Syrie, on tue

    Pendant les municipales, en Syrie, on tueCertes, les élections municipales sont très importantes pour la vie des Havraises et des Havrais, et nous y sommes pleinement engagés, avec force, conviction et enthousiasme.

    Mais pour des millions de gens encore encerclés dans la province d'Idleb, dans le nord de la Syrie, il y a déjà bien longtemps que la vie municipale n'existe plus. Il ne sont plus que l'enjeu d'une guerre entre le boucher de Damas, Bachar Al Assad, et la Turquie de Recep Tayyip Erdogan.

    900 000 personnes ont été déplacées ou ont tenté de fuir les bombardements incessants. Jamais depuis 2011 la Syrie n'avait connu un tel exode sur une si courte période. Au total, le conflit Syrien - ou devrait-on plutôt dire la répression de la révolution Syrienne ? - a poussé à l'exil des millions de personnes et a tué plus de 380 000  personnes.

    Mais qui pourrait en parler mieux que nos amis Syriens et amies Syriennes réfugié-e-s au Havre, en provenance de Homs, Damas, Raqqa, la Ghouta, Palmyre ? Personne.

    C'est pourquoi le collectif "Solidarité Syrie", qui depuis des années soutient et vient en aide aux réfugié-e-s Syrien-ne-s, leur a donné la parole dans un bulletin, le treizième, qui sera distribué demain samedi, ainsi que samedi prochain, à la population.

    C'est leur parole, sans fard, couchée par eux sur le papier car certains et certaines commencent à bien maitriser la langue française. Ils et elles en sont fier-e-s, et nous aussi !

    Vous pouvez le télécharger en avant-première en cliquant sur l'image ci-dessous, et venir le distribuer avec eux et le collectif "Solidarité Syrie" :

    Samedi 22 février à 15h30, parvis nord de la Zac Coty (devant le Printemps)

    Samedi 29 février à 10h30, marché de l'université, distribution à laquelle la presse sera invitée.

    Pendant les municipales, en Syrie, on tue

     

    Photo : Rami al-Sayed. AFP

    Partager via Gmail

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :