• Contre tous les racismes ! Hommages aux victimes de Christchurch

    Nous avons reçu il y a quelques jours un message de l'Association des Musulmans du Havre (AMH), adressé à - pour faire court - toutes les associations, syndicats et formations politiques que nous avons l'habitude de côtoyer, appelant tous les citoyens et toutes les citoyennes révolté-e-s par l'attentat islamophobe de Christchurch, à rendre hommage aux victimes lors de deux manifestations :

    • "à l’occasion du prêche du Vendredi 22 Mars qui se tiendra à 13h30 au CIH (30 avenue du 8 Mai 1945) [...] cérémonie d’hommage dédiée aux 50 victimes et blessés innocents de l’attentat terroriste qui a touché 2 mosquées de la ville de Christchurch en Nouvelle Zélande.

      Les différents responsables religieux de la ville seront présents pour manifester leur unité à travers une prière et une prise de parole commune afin de dénoncer cet acte de HAINE ayant causé la mort d’enfants, de femmes et d’hommes âgés de 3 à 77 ans et cela du simple fait d’être Musulmans !" (extrait du message de l'AMH - voir l'intégralité ici).

    • Lors d'un "rassemblement citoyen ! le vendredi 22 mars à 18 H00 place de l’hôtel de ville du Havre qui sera l’occasion de nous retrouver citoyen(ne)s, élu(e)s, associations Havraises de tout horizon pour une minute de silence en hommage aux victimes".

     

    Ensemble ! sera évidemment présent au rassemblement citoyen de 18h00, et, malgré notre laïcité qui ne se démentira jamais, nous avons décidé de participer également à la cérémonie de 13h30 car, au-delà du racisme que nous pouvons qualifier, malheureusement, "d'ordinaire", le fait de pratiquer une religion semble aujourd'hui un facteur de racisme aggravant, que ce soit l'antisémitisme ou l'islamophobie. Bien sûr, dans d'autres pays, avec une autre Histoire, d'autres religions sont les cibles des attaques : Yézidis, minorités chrétiennes, Rohingas...

    Le racisme a toujours existé. Chaque pays est confronté à ses formes de racisme, anti-arabe, anti-noir, anti-juif, anti-hispanique, etc... Mais pendant longtemps exprimer des convictions racistes est resté honteux, cantonné à la sphère familiale ou au cercle des ami-e-s. Avec les crises économiques et la recherche par les couches dominantes de boucs-émissaires permettant de rejeter la faute sur d'autres qu'eux-mêmes, le racisme est devenu, malheureusement, une opinion comme une autre, que certain-e-s n'hésitent pas à proférer sur tous les média et sur tous les tons.

    Quand un Trump met plusieurs heures pour condamner les attaques d'un suprémaciste blanc contre une communauté noire, en prenant soin de réfléchir si cela sera bon pour les sondages ou non, il autorise ce genre d'actes, il en est complice.

    Quand des gouvernements laissent se noyer des migrant-e-s en méditerranée, lorsqu'ils leur font la chasse sans répit, en les forçant à périr de froid dans les montagnes et allant même jusqu'à vouloir expulser un jeune apprenti horticulteur de 17 ans parfaitement intégré, ils sont complices du racisme, ils l'encourage. Quitte ensuite à pleurer des larmes de crocodile sur des événements comme celui de Christchurch.

    Quand la droite Espagnole pousse l'abjection jusqu'à proposer aux femmes migrantes enceintes de ne pas les expulser si elles font adopter leur bébé (mais attention, après la fin de la procédure d'adoption, elles seraient expulsables quand même, faut pas pousser !), cette droite est non seulement complice du racisme, mais elle en fait l'apologie, en considérant une femme migrante uniquement comme un ventre.

    Dans tous les pays, le racisme monte, les actes racistes se banalisent et leur gravité s'emballe. Au nom d'une hypothétique "suprématie" d'une supposée "race blanche" sur le reste du monde, l'extrême droite avance partout démasquée, avec la complicité des gouvernements libéraux.

    Plus que jamais nous devons faire front, être vigilant, réagir partout, ne rien laisser passer !

    Partager via Gmail

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :