• Soutien au peuple sahraoui ! Libération des prisonniers !

    soutien au peuple sahraoui !Le Maroc a expulsé le 7 avril une délégation de juristes européens venue Rabat pour apporter leur soutien à des détenus sahraouis. Les juristes français, belge et espagnols espéraient attirer l'attention sur le cas de treize prisonniers qui ont récemment fait une grève de la faim pour protester contre leur détention.

    Ces treize Sahraouis, ainsi que 11 autres, avaient été condamnés à de lourdes peines de prison après le démantèlement par la force du camp de Gdeim Izik, près de Laâyoune,  par les autorités Marocaines. Les condamnés sont tenus pour responsables de la mort de neuf agents de sécurité marocains pendant l'assaut, qui rappelons le, a fait également de nombreuses victimes, morts et blessés, parmi les 25000 sahraouis qui manifestaient pacifiquement ce jour-là (8 novembre 2010).

     

    C’est pour attirer l’attention sur leur cas et leur grève de la faim, qui s’est récemment achevée après 36 jours, que ces huit juristes s'étaient  rendus à Rabat.

    Un peu d'histoire :

    En 1975, le pouvoir de Hassan II, profitant de l'atmosphère de fin de règne du régime franquiste occupe puis annexe le Sahara occidental sans tenir compte du droit à l'autodétermination du peuple sahraoui ni des résolutions de l'ONU, ce qui entraîne l'exil des Sahraouis dans le Sahara algérien. Le mouvement de libération sahraoui, le Front Polisario, proclame la RASD (République arabe sahraouie démocratique) en 1976 qui sera progressivement reconnue par les deux tiers des pays africains et plusieurs dizaines d'autres pays dans le monde. Après 15 ans de guerre, l'ONU met en place en 1991 un plan de paix qui prévoit la tenue d'un référendum sous deux ans. Les blocages du Maroc, qui poursuit sa politique coloniale, n'ont pas permis l'organisation de ce référendum à ce jour.

    Pour nous :

    La solidarité avec le peuple sahraoui est donc plus que jamais à l'ordre du jour et ENSEMBLE! fidèle à ses valeurs anti-impérialistes et anti-coloniales demande :

    - l'arrêt de la colonisation du territoire sahraoui par le Maroc

    - l'élargissement de la mission actuelle de l'ONU à la question des droits de l'homme,

    - le respect du droit à l'autodétermination du peuple sahraoui,

    - la tenue dans les meilleurs délais du référendum prévu par l'ONU.

    Rassemblement de soutien :

    Un rassemblement de soutien aux prisonniers et au peuple sahraoui dans son ensemble a eu lieu hier 20 avril, sur le parvis de la Zac Coty. Nous étions peu nombreux, mais déterminés à obtenir la libération des prisonniers et l'autodétermination du peuple sahraoui.

    Partager via Gmail

  • Commentaires

    1
    BULTEZ Claudine
    Samedi 23 Avril 2016 à 09:27
    SOUTIEN UTILE ET NECESSAIRE.
    Un rapport de force favorable a cette cause juste pourrait se construire et s'étendre!!!
    les enjeux économiques et politiques sont trop importants pour les pouvoirs en place!!!
    QUE FAIRE?
    continuer d'alerter la population et "harceler" les politiques au pouvoir
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :