• Régionales : la droite confortée dans un contexte d'abstention

    La vérité des chiffres...

    Reproduction d'un article de Gilles Houdouin sur "Facebook"

    Normandie, élections régionales : en 2015, la liste unifiée de Nicolas Mayer-Rossignol avait eu 27 élu-e-s, dont 3 EELV, 4 PCF, 1 Ensemble ! soit 19 pour le PS et les radicaux de gauche.
    Si l'on veut pouvoir comparer avec l'élection d'hier : 19+3 = 22 pour PS/PRG/EELV
    2021 : la liste Mélanie Boulanger a obtenu 20 élu-e-s.
     
    2 de moins pour PS/EELV, 7 de moins pour la gauche dans son ensemble : manifestement, la division paye !
    Pathétique.
     
    Pendant ce temps-là, la droite (Morin+Bonnaterre) engrange 67 élus, contre 54 en 2015.
    La seule consolation, mais qui ne sert à rien, c'est que le RN n'en a plus que 15 au lieu de 21.
    Quand on sait que Morin, lors des votes, ne regarde que le vote des président-e-s de groupe et se fout du reste, ça va pouvoir ronfler dans les rangs...
     

    Régionales : la droite confortée dans un contexte d'abstention

     

    Régionales : la droite confortée dans un contexte d'abstention

     
    Partager via Gmail

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    annie
    Samedi 3 Juillet à 07:32

    Peut-être manque t'il une légende au deuxième schéma, ou un problème de couleurs, ou je ne suis pas bien réveillée...!

     

    Merci

     

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :