• Régionales, départementales : avancer malgré les tractations d’appareils !

    Régionales, départementales : avancer malgré les tractations d’appareils !Battre le néolibéralisme (les  macronistes, la droite), l’extrême droite et les généraux !

    Dans une situation sanitaire, écologique et sociale extrêmement détériorée le PS, EELV et le PCF, malheureusement suivis par LFI, n’ont pas donné la priorité aux réponses politiques mais à la préservation des places et à la survie de leurs appareils. Ils ont choisi d’oublier la dynamique unitaire qui s’était instaurée à l’occasion des municipales dans certaines villes comme Le Havre ou Sotteville.

    La gauche continue de payer le bilan catastrophique du quinquennat Hollande, au cours duquel ils ont  perdu la plupart des régions, des départements, des communes, la majorité au Sénat , à l'Assemblée nationale, et surtout la présidence, prise par un homme directement au service de la finance

    Lors des dernières élections départementales en 2015 des candidatures d'une gauche alternative regroupant EELV, le PG, le PCF, Nouvelle Donne, Ensemble !, GDS(1) avaient porté l'espoir d'une gauche sociale et écologique dans de nombreux cantons de notre département.

    Nous nous étions retrouvé pour la plupart autour de la campagne de Jean Luc Mélenchon... et il s'en était fallu de peu pour qu'il figure au second tour. A Dieppe ou sur la rive gauche de Rouen, au Havre, nous avions même pu faire gagner 3 candidatures aux législatives.

    Mais ces élans unitaires autour d’une vraie alternative ont été ignorés pour ces élections départementales et régionales. Les appareils parisiens et départementaux ont œuvré dans le secret des rencontres privées. Le résultat n’est pas prêt de remobiliser un électorat en colère devant l'absence de réponse politique.

    Aucune orientation ne prédomine dans la plupart des régions, on ne perçoit que des tripatouillages locaux.

    En Normandie, EELV qui prétendait regrouper le "pôle écologique" s'est rallié au PS dont l'engagement écologique n'a pour le moins pas pu être établi ! Le PC qui prétendait regrouper toute la gauche derrière son candidat, a été contraint de composer avec la FI seule.

    Enfin dans le canton de Sotteville / Saint Étienne du Rouvray, malgré des campagnes communes dans le passé, le PC a exigé un binôme PC-PC... très loin des belles campagnes municipales unitaires réalisées à Saint Étienne ou Sotteville !

    Ensemble ! qui avait participé activement à la dernière campagne régionale et avait un élu sortant n'a été invité qu’à un échange d’une heure à Caen, en janvier, par le PCF uniquement. Depuis, silence radio malgré des rappels publics. Nous qui avions activement participé à toutes les campagnes au Havre, à Saintt Étienne ou Sotteville, nous qui en permanence œuvrons pour favoriser l’émergence citoyenne dans tous les domaines, y compris électoraux, nous retrouvons devant un fait accompli.

    La reconquête de l'électorat populaire ne sera pas pour cette campagne . En attendant, le néolibéralisme, l’extrême-droite et les généraux profitent de la crise sanitaire et de la désunion pour avancer leurs pions. Nous devons résister. Nous continuerons d'agir partout où c'est possible pour une politique sociale et écologique de rupture, dans les mobilisations, mais aussi pour le rassemblement autour d’un programme porteur des exigences profondes de la population.

    Collectifs Ensemble ! Rouen-Sotteville et Le Havre

    (1) EELV : Europe Écologie Les Verts. PG : Parti de Gauche. PCF : Parti Communiste Français. GDS : Gauche Démocratique et Sociale

    Partager via Gmail

    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :