• 70 ans de déni des droits du peuple palestinien ! Le 15 mai, les palestiniens commémoraient la Nakba (la catastrophe), c'est à dire la période pendant laquelle, de 1947 à 49, des centaines de villages ont été détruits et 750 000 palestiniens ont été chassés par la force lors de la création d'Israël.

    La création d'Israël, c'était le 14 mai 1948, et c'est cette date que Trump a choisi pour transférer officiellement l'ambassade des Etats-Unis de Tel-Aviv à Jérusalem. Une véritable provocation, une de plus.

     

    Lire la suite...

    Partager via Gmail

    1 commentaire
  • Ouaga Girls : aucun métier ne devrait être interdit aux femmes !Le collectif Pour les Droits des Femmes (PDF), Femmes Solidaires, l'AHSETI, et le Sirius organisent la projection du film "Ouaga Girls", film documentaire de Theresa Traore Dahlberg,

    au cinéma Le Sirius, au Havre, Jeudi 17 mai, à 20h45

    Synopsis : Bien décidées à devenir mécaniciennes, Bintou, Chantale et Dina apprennent le métier à Ouagadougou. Au programme ? Étincelles sous le capot, mains dans le cambouis, et surtout, bouleversements joyeux des préjugés : aucun métier ne devrait être interdit au femmes !

    La projection sera suivie d'un échange avec Roselyne Mabille (Collectif P.D.F), Claudine Bultez (Femmes Solidaires) et Francis Lecomte (AHSETI) sur le thème de « l’égalité entre les femmes et les hommes dans le choix et l’accès à un métier : déconstruire les stéréotypes de sexe »

     télécharger le flyer ici

    Et regardez la bande annonce :

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • "Syrie regards citoyens" : projection du film "eau argentée" au SiriusLes associations "Normandie Images" et AMII nous demandent de relayer cette information, ce que nous faisons bien volontiers :

    Dans le cadre du cycle documentaire Syrie regards citoyens, Normandie Images et l'association AMII ( action et médiation interculturelles pour l'intégration) proposent une projection du film " Eau Argentée":

    au cinéma Le Sirius au Havre à 20h45 le Jeudi 31 Mai 2018.

    Cette projection sera suivie d'un débat avec la présence exceptionnelle du réalisateur Laurent Cantet, récompensé par la Palme d'Or en 2008 pour "Entre les Murs", président de "passeurs d'images" et Ossama Mohammed, réalisateur du film.

    Le film aborde, par des dizaines de vidéos "youtube" amateurs compilées, la guerre civile syrienne. Il narre la destruction et les atrocités commises lors de la guerre, filmées par des téléphones mobiles et postées sur Internet, mêlées à des plans tournés par Wiam Bedirxan pendant le siège de Homs entre 2011 et 2014. Le montage a été réalisé en association avec Ossama Mohammed, en exil à Paris , et les deux réalisateurs expriment leurs impressions personnelles.


    Débat :  "Réfugiés : des citoyens en exil"

    Échanges avec les spectateurs à l’issue de la projection avec la participation d'Ossama Mohammed.

    télécharger le flyer ici

     

     

    Partager via Gmail

    1 commentaire
  • Bonne fête, Président ! On aurait pu s'attendre à mieux. La manifestation du 1er mai, au Havre, qui s'est pourtant déroulée sous un franc soleil, n'a pas mobilisé autant qu'on aurait pu l'espérer, alors que nous sommes dans une période de montée en puissance des luttes, tant chez les cheminots, les jeunes, les hospitaliers, que dans les services publics en général.

    Les raisons peuvent en être multiples. Au plan national, l'absence d'appel syndical commun n'était guère mobilisateur. Et, chose inédite au Havre depuis de nombreuses années, alors que traditionnellement, toutes les organisations syndicales participantes disposaient d'un temps de parole avant la manif, ou mieux encore, s'entendaient sur un discours commun, cette année nous n'avons eu le droit qu'à un discours se terminant par "Vive la France, vive la république, vive la CGT !".

    Lire la suite...

    Partager via Gmail

    1 commentaire
  • L'agenda des actions : le printemps des luttes ?Le 9 avril, les agent-e-s hospitalier-e-s du Havre se sont rappelé-e-s à la mémoire de Christine Gardel, directrice del'ARS de la région Normandie. Avec ceux et celles de l'établissement psychiatrique du Rouvray, ils ont assuré l'accueil ! Même si malheureusement on peut penser qu'il en faudra plus pour obtenir les moyens réclamés depuis longtemps par les syndicats, au moins l'ARS sait maintenant que les personnels ne lâcheront rien. A l'occasion de l'assemblée plénière du Conseil Régional, Céline Brulin, au nom du groupe des élu-e-s "Communistes et du Front de Gauche", a remis à Christine Gardel la pétition massivement signée par les habitant-e-s de Fécamp et des environs, touché-e-s par une pénurie de médecins, alors même que ce secteur n'est pas classé comme prioritaire par l'ARS.

    Le 12, au Havre, et le 14, à Rouen, ce sont les cheminot-e-s qui ont reçu le soutien de la population. Le rassemblement du Havre, il ne faut pas s'en cacher, n'était pas à la hauteur des sacrifices engagés par les cheminots. Les usagers de la SNCF n'étaient pas présents, en dehors des militant-e-s habituel-le-s que l'on connait déjà. Mais c'est un début. Il faut renforcer l'information faite à la population, qui passera d'autant mieux s'il est faite par d'autres que les cheminot-e-s.

    Lire la suite...

    Partager via Gmail

    votre commentaire