• Après Lubrizol et Total : des comités citoyens de vigilance environnementale partout ! Après LUBRIZOL et TOTAL

    L’alerte à l’incendie du samedi 14 décembre à la raffinerie Total de Gonfreville-l’Orcher dont les effets ont touché de nombreuses communes jusqu’à Bolbec et Lillebonne, faisant suite à l’incendie de Lubrizol à Rouen le 26 septembre, viennent nous rappeler que nous vivons dans une zone particulièrement sensible. En effet, la région havraise comporte plusieurs usines et sites Seveso recensés ainsi que de nombreux établissements porteurs de risques pour la santé et l’environnement. Chacun connaît d’autres incidents, rapportés dans la presse ou non, recensés ou étouffés.

    Lire la suite...

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • La contribution d'Ensemble ! Le Havre au programme "Le Havre 2020 citoyen-ne-s"Pour les élections municipales de mars 2020, les citoyen-ne-s et organisations politiques regroupées autour de Jean-Paul Lecoq ont décidé que le programme serait écrit à plusieurs mains, des milliers si possible !

    Dans un premier temps, à partir de début octobre, des ateliers citoyens se sont tenus pour réfléchir à tous les problèmes concernant les trois urgences que nous avons définies : urgence écologique, urgence démocratique, urgence sociale. Ce sont plus de 15 ateliers qui ont vu le jour, auxquels ont participé des dizaines de personnes.

    Dans un second temps, tout au long du mois de novembre, nous avons organisé (nous = le comité citoyen et les La contribution d'Ensemble ! Le Havre au programme "Le Havre 2020 citoyen-ne-s"organisations politiques) des rencontres de quartier, pour inviter les habitant-e-s à venir construire le programme avec nous, à nous faire part de leurs idées. Toutes ces rencontres ont donné lieu à de fructueux échanges, même si l'affluence n'a pas toujours été au rendez-vous. Certaines rencontres ont très bien fonctionné (Dollemard, Neiges), d'autre beaucoup moins bien (Mare-Rouge). Il faudra analyser en temps utile le pourquoi de ces différences d'affluence. Un premier élément de réponse réside dans le fait que dans les deux quartiers de Dollemard et les Neiges, l'actuelle municipalité mène des batailles contre certain-e-s de ses propres administré-e-s, en voulant exproprier les jardins familiaux à Dollemard, en rasant les stades aux Neiges. On peut donc supposer que cela motive la population de ces quartiers à vouloir un changement en mars 2020 !

    Lire la suite...

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  •  

    Complétant le Grands Travaux Inutiles et écologie : la navigation fluvio-maritimechemin de fer du Havre (1847), le canal de Tancarville creusé en 1887 a permis aux marchandises lourdes un accès à la seine navigable et à tout le bassin parisien. A la fin du XIXème siècle, le commerce du Havre repose sur les céréales dont le riz, le charbon, le bois de construction, le coton, le café, le cacao, les huiles de pétrole, les oléagineux les métaux dont le cuivre et le nickel, le caoutchouc, bref tous les produits de l’empire colonial. Si le premier bassin au pétrole est ouvert en 1926, les hydrocarbures représentent 64% des importations du port en 1938.

    Lire la suite...

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • 5 septembre : coup d'envoi du Havre citoyen 202025 ans, ça suffit ! C'est le sentiment que l'on rencontre partout où que l'on aille dans les quartiers du Havre. 25 ans d'une ville morcelée, dans laquelle les quartiers nord, est et sud ont été laissés à l'abandon, au seul profit du centre-ville. Des populations délaissées, des associations exsangues, des rues et des trottoirs sales et réduits à l'état de forêt vierge, des commerces qui ferment dans tous les quartiers dans l'indifférence la plus totale de la part de nos édiles, une économie à l'abandon, une ville où rien n'est fait pour réduire la "facture environnementale" : hormis le racket des parkings payants, aucune politique volontariste pour réduire l'usage de la voiture et promouvoir d'autres modes de transport n'a été menée. Par exemple : pas de parkings relais aux entrées de ville, elles-mêmes mal desservies par les lignes de bus et le tramway.

    Enfin, 25 ans pendant lesquels les citoyen-ne-s n'ont eu le droit à la parole qu'une fois tous les 6 ans, lorsqu'il s'agissait de mettre un bulletin dans l'urne, ou lorsqu'ils et elles décidaient de prendre la parole, lors des conseils municipaux, et n'avaient face à eux/elles qu'un mépris glaçant.

    Ce n'est sans doute pas pour rien qu'Édouard Philippe a été choisi comme premier ministre : il a en effet fait la preuve de ce qu'était une bonne gestion libérale au niveau local et intercommunal !

    Lire la suite...

    Partager via Gmail

    2 commentaires
  • - Sauvons les emplois, les collectifs de travail et les sites - La reconversion du nucléaire protège et crée des milliers d’emplois

    - Convertissons à l’énergie renouvelable

    - Le projet de loi énergie climat prolonge les réacteurs nucléaires

    - La Normandie cumule les erreurs et les dangers :

    • Flamanville : gouffre financier, technologie dépassée
    • Le Havre : la centrale thermique est un atout à transformer, pas à fermer
    • Paluel et Penly : des centrales nucléaire dangereuses et vieillissantes

     

    Lire la suite...

    Partager via Gmail

    1 commentaire