• Après les municipales, poursuivre la démarche citoyenne (2)Cet article est la seconde et dernière partie du texte relatif à la campagne municipale du Havre, dont nous avons publié la première partie le 16 juillet.

    La raison essentielle de la défaite

    Commençons par rappeler – nous l’avons déjà dit plus haut - que notre liste, même si notre défaite n’est pas discutable, a quand même permis d’éradiquer le RN du conseil municipal. Ce n’est pas une petite victoire !

    Quant à la raison principale de la défaite, il faut évidemment la rechercher dans l’abstention des quartiers populaires. Pourtant, la participation a été plus forte au second tour qu’au premier, et même plus forte qu’au niveau national. Mais il suffit de l’analyser bureau par bureau, en la superposant aux résultats d’Édouard Philippe pour s’apercevoir que la quasi-totalité de l’augmentation de participation s’est faite dans les bureaux de centre-ville ou de « la côte » (Claude Monet) dans lesquels le candidat de droite totalise jusqu’à 70% des suffrages. La participation a été identique, voire plus faible dans les quartiers populaires. C’est un des enseignements que nous tirons de cette élection : nous n’avons pas su amener aux urnes de nouveaux électeurs de ces quartiers. Nous n’avons pas mesuré l’ampleur de « l’abstention structurelle », c’est-à-dire constituée de gens qui ne sont même plus inscrits sur les listes.

    Lire la suite...

    Partager via Gmail

    1 commentaire
  •  

    Clinique Océane : un lock-out déguisé pour briser une grève !Le directeur de la Clinique Océane (clinique psychiatrique), vient d'apporter un démenti cinglant aux libéraux, dont fait partie le maire du Havre, qui nous serinent, peu importe la couleur de l'offre de soins- privée ou  publique, l'essentiel est qu'elle existe.

    Imagine-t-on que l'hôpital public ferme ses lits et renvoie tous les patients, du jour au lendemain, pour cause de grève ? Évidemment non. Personne ne l'imagine, l’hôpital étant tenu  à assurer sa mission de service qui passe par la continuité de service.

    C'est pourtant ce que s'est permis de faire la Clinique Océane, sous couvert d'une décision préfectorale au nom de la sécurité sanitaire, 51 patients renvoyés chez eux ou transférés du jour au lendemain. Un lock-out déguisé pour briser une grève.

    Lire la suite...

    Partager via Gmail

    1 commentaire
  • Après les municipales, poursuivre la démarche citoyenne (1)Cet article est la première partie d'un texte relatif à la campagne municipale du Havre, à laquelle Ensemble ! a participé : notre analyse et les suites à donner. La seconde partie sera publiée très bientôt

    La liste « Un Havre Citoyen » conduite par Jean-Paul Lecoq a obtenu l’assentiment de 17604 électeurs et électrices du Havre, soit 41,2% des suffrages exprimés. C’est déjà un succès considérable : la gauche n’avait pas pu être présente au second tour en 2014.

    Certes, cela ne suffit pas pour accéder à la mairie, et rendre le pouvoir aux citoyens, ce qui était notre but premier. Cela aura au moins permis d’évincer, nous l’espérons durablement, l’extrême-droite du conseil municipal, et d’obtenir 12 élu-e-s qui seront au service de tous et toutes.

     

    Lire la suite...

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Planète à l’arrêt, mondialisation contaminée : Construisons une alternative de gauche et écologiste !L’irruption du Coronavirus paralyse le monde.

    Que des milliards d’êtres humains vivent simultanément le même évènement n’est sans doute jamais arrivé. Mais pour faire face à l’épidémie, le recours à l’ « Union nationale », l’affirmation intempestive de la souveraineté ne règlent rien mais sont porteurs de tous les dangers.  Les méthodes autoritaires du gouvernement font douter que l’on est encore dans un état de droit démocratique, avec la répression systématique, notamment dans les quartiers populaires.
    Repli nationaliste, réflexes de violence, voilà les dérapages possibles des conduites autoritaires. Cela pourrait préfigurer des manières dangereuses de résoudre d’autres crises à venir, sur le plan écologique.

    Vers un monde inhabitable ? Un signal d’alarme !

    Cette crise « sanitaire » est révélatrice d’un monde devenu potentiellement inhabitable :
    - la propagation néolibérale- La propagation du virus a produit un court-circuit économique mondial en raison des surcharges qu’impose le « pur » capitalisme : flux tendus des produits arrivant sur les marchés après de longues distances, priorité aux valeurs au détriment des biens utiles, fonctionnement marchand des services publics, perte d’autonomie vitale des peuples.
    - l’incompatibilité entre le capitalisme prédateur et l’écosystème humanité-nature- C’est le bouleversement du climat, l'extinction des espèces. Selon des recherches scientifiques, la destruction des habitats naturels d'animaux sauvages, et/ou les élevages intensifs (fermes usines) ont probablement permis la possibilité aux virus mutant de franchir la barrière des espèces.
    Mais cette révélation mondiale peut être un signal d’alarme pour agir et pour une reconversion urgente du rapport à la nature et contre la dictature du profit.
    Ces deux mobilisations doivent être menées simultanément.

    Lire la suite...

    Partager via Gmail

    1 commentaire
  • Boualem BENKHELOUFIl n'était pas Havrais. Qu'importe ! Nous n'avons pas de frontières ! Un camarade qui part, d'où qu'il vienne, c'est de l'énergie, des idées, du dynamisme qui manqueront cruellement à notre combat. C'est une perte pour toutes et tous.

    Communiqué ENSEMBLE ! Aubervilliers

    Notre frère, notre ami, notre camarade, Boualem BENKHELOUF, est décédé ce 1er mai 2020, après des semaines en réanimation suite au Covid 19.

    Nous saluons ici l’engagement politique, syndical et associatif de toute une vie.

    Il avait passé son enfance et sa jeunesse à Bordeaux. Il était devenu un boxeur amateur reconnu, fier de montrer les documents écrits et photographiques relatant ses prestations.

    Dès son entrée dans le monde ouvrier, il s’était engagé dans le militantisme syndical à la CGT du bâtiment.

    Lire la suite...

    Partager via Gmail

    2 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires