• Loi Travail : ce n'est pas fini !

    Loi Travail : ce n'est pas fini !Le gouvernement, en déployant partout ses CRS y compris contre des manifestant.e.s pacifiques, cherche à briser le mouvement des jeunes. S'il pense que c'est comme cela qu'il va y arriver, il se trompe. Au contraire, il attise le feu et la colère.

    La violence policière est partout : Nantes, Rennes, Caen, Rouen... A Paris, le 14, les CRS ont joué la provocation et harcelé les manifestants tout au long du parcours. Regardez la vidéo ci-dessous. Y voyez-vous des casseurs ? Nous n'y voyons que des jeunes déterminés à obtenir le retrait de la loi El Khomri : manifestation Paris le 14 avril

    Cette violence policière est l'aveu même que la loi Travail est une loi dictée par le grand patronat, et que celui-ci y tient plus que tout. C'est LA réforme du quinquennat, pour Gattaz bien entendu.

    Les jeunes ne s'y trompent pas, qui savent bien que c'est tout leur avenir qui se joue avec cette loi. Mais au travers de leur mobilisation et des nuits debout, c'est plus qu'une opposition à la loi travail qui s'exprime, c'est une aspiration à un autre monde possible, même si pour l'instant les contours en sont encore flous pour beaucoup.

    Il faut travailler à rassembler toutes les forces disponibles pour construire une véritable perspective de transformations sociale, écologique, démocratique, pour le pays. Cela doit se faire en dialogue avec les forces sociales et citoyennes qui sont en mouvement dans le pays. Dans ce cadre, toutes les forces sont utiles.  Il est essentiel de surmonter les obstacles qui existent aujourd’hui pour parvenir à la convergence de tous ceux, toutes celles, qui peuvent apporter leur énergie, leurs idées et leurs forces pour construire une nouvelle force à gauche capable de faire reculer la droite, l’extrême droite et la gauche « Hollande-Valls ». C’est l’exigence qui s’exprime parmi les manifestants contre la loi El Khomri. Nous ne devons pas la décevoir.

    Pour contrer la violence policière, pour montrer au gouvernement que rien n'est encore joué, pour construire cette convergence, il faut réussir la mobilisation du 28 avril, et avancer vers la perspective d'une grève générale.

    Au Havre, la journée du 28 se déroulera comme suit :

    - blocage le matin de 6h00 - 10H00

    - RDV 10h30 à la CCI : manif CCI- Dock-Vauban - rue Archambault - Palais de justice - sous préfecture - Hôtel de ville.

    - Assemblée Générale sur place pour décider de la reconduction du mouvement le lendemain, par exemple par un blocage de la zone industrielle pendant 24h.

     


  • Commentaires

    1
    #GLOBALDEBOUT
    Samedi 16 Avril 2016 à 16:41
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :