• Ils ont osé !

    Ils ont osé !Même la droite n'avait pas osé le faire ! La préfecture de police de Paris, par un communiqué paru aujourd'hui, vient d'interdire la manifestation intersyndicale prévue demain, de Bastille à Nation.

    Ce gouvernement, affolé comme un chien en cage, incapable de tenir sa police, définitivement coupé de sa base sociale, qui était déjà bien flageolante, emploie maintenant les moyens les plus anti-démocratiques pour plaire à ses maîtres : les grands patrons du CAC40 et du Medef. Il faut dire que pour eux comme pour nous, l'enjeu est d'importance : ce sont des décennies de recul social qui se jouent dans cette partie, que nous ne devons pas perdre car nous sommes la majorité !

    D'ores et déjà, Ensemble ! et son collectif Havrais réaffirment leur attachement au droit élémentaire de manifester, et ses militant.e.s seront présent.e.s dans les manifestations de jeudi, interdites ou non.

    Au Havre, la manifestation partira de la CCI à 10h30.

    Montrons à ce gouvernement qui nous tourne le dos tout en nous montrant les dents que nous ne nous en laisserons pas conter !

    Notons également que ce gouvernement a déjà par deux fois interdit des manifestations : lors de la COP21, au prétexte de l'état d'urgence, mais surtout pour que des hurluberlus écolos ne viennent pas troubler la grande messe, et lors des manifestations de soutien à Gaza, pendant l'été 2014.

    La dernière interdiction d'une manifestation syndicale est tristement célèbre : il s'agit de la manifestation du 8 février 1962  contre l'OAS, le fascisme et pour la paix en Algérie, et qui s'est terminée par le massacre d'état du métro Charonne.

    HOLLANDE, VALLS et CAZENEUVE dans les pas de Maurice PAPON !

    ou : "comment sublimer l'art du suicide politique !"

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :