• campagne #expliquetaruedenegrier

    campagne #expliquetaruedenegrierIl y a quelques jours, nous avons reçu ce message, de l'association "Mémoires et Partages" (ex-DiversCité). Dirigée par Karfa Diallo, elle milite depuis 1998 pour faire avancer le travail de mémoire autour des questions de l’esclavage et de la colonisation, principalement à Bordeaux et Dakar (sièges de l'association), mais aussi dans les autres grands ports français concernés par cette histoire. Et bien évidemment, notre ville est concernée !

    Ce message fait écho à une campagne et une pétition que nous avions voulu lancer en novembre 2014. Campagne qui n'avait hélas pas atteint ses objectifs, qui étaient d'obtenir que la rue Jules Masurier soit débaptisée, ou au moins qu'une plaque explicative sur le rôle de l'individu dans le commerce triangulaire soit apposée en dessous de la plaque "officielle". Parallèlement, l'association "Mémoires et Partages" avait rencontré, en mai 2015, Antoine Rufenacht à ce sujet. Aujourd'hui, elle veut relancer le processus dans plusieurs villes :

    " Mesdames, messieurs,

    Récemment nous avons lancé une campagne intitulée #expliquetaruedenegrier. Celle-ci cherche à interpeller les habitants et les élus sur les noms de rue qui honorent des gens ayant participé activement à la traite négrière dans les quatre principaux ports concernés par ce commerce : la Rochelle, le Havre, Nantes et Bordeaux. Le but de l’opération est d’inciter ces villes, non pas à rebaptiser ces rues, mais plutôt à installer des plaques explicatives afin de lutter contre l’oubli en conservant ces traces historiques et en les reliant à l’histoire de l’esclavage. Mettre plus de pédagogie dans la signalétique urbaine, c’est surtout notre manière de rendre aussi hommage aux victimes, et plus seulement à leurs bourreaux.

    Pour la ville du Havre, plusieurs rues mériteraient l’ajout de plaques explicatives : Bégouën, Jules Masurier, Jean-Baptiste Eyriès et Michel Delaroche. D’autres rues sont peut-être concernées et nous sommes aussi en train d’approfondir les recherches concernant les rues Lestorey de Boulongne et, Massieu de Clerval.

    Comme nous savons que votre mouvement est sensible à cette question, avec notamment la pétition que vous avez lancée en 2014 concernant la rue Masurier, nous nous permettons de vous contacter directement afin de vous informer et présenter notre démarche. Aussi, dans le cas où vous jugeriez toujours cette campagne pertinente, nous souhaiterions vous convier à participer à notre rassemblement au Havre le mardi 9 janvier à 14h, au croisement des rues Jules Masurier et Emile Zola.

    Notre association sera ensuite reçue par monsieur Gastinne, à 16h à l’Hôtel de ville, ce qui sera pour nous l’occasion de relancer la municipalité sur cette cause qui nous tient à cœur.

    En vous remerciant de l’attention que vous avez bien voulu accorder à notre campagne, et en espérant vous compter parmi nos soutiens, nous vous prions d’agréer, mesdames, messieurs, nos salutations militantes."

    Nous sommes sur la même longueur d'onde : débaptiser une rue entrainerait de gros problèmes pour les riverains (il n'est jamais simple de changer d'adresse !) mais surtout, aboutirait à faire un trait sur des pans d'Histoire. Or, il n'est pas question pour nous d'oublier l'Histoire, mais de l'assumer, même lorsqu'elle n'est pas glorieuse. En ce sens, une plaque explicative sous chaque nom de rue concernée aurait un bien meilleur impact pédagogique. Encore faut-il que les édiles de notre ville acceptent enfin de voir la part d'ombre peu glorieuse - c'est une litote - de certains havrais, qui ont fait la fortune du port au prix du malheur de milliers d'êtres humains.

    L'association "Mémoires et Partages" peut compter sur notre soutien plein et entier. Nous serons présents au rassemblement du 9 janvier, et nous appelons tous les citoyens et toutes les citoyennes concerné-e-s par la mémoire de l'esclavage à y participer.

    campagne #expliquetaruedenegrier

    Karfa Diallo et l'association "Mémoires et Partages" devant la Maison de l'Armateur

    lors de leur venue au Havre en mai 2015

    Partager via Gmail

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :