• blocage des raffineries par la FNSEA : le summum de l'hypocrisie

    blocage des raffineries par la FNSEA : le summum de l'hypocrisieLa FNSEA se découvre soudainement une addiction à l'écologie, et une préoccupation pressante de la santé alimentaire de nos concitoyennes et concitoyens.

    Sur leurs destriers des temps modernes, tout de fer revêtus, les voilà partis à l'assaut des citadelles de l'hérésie palmique, organisant le siège devant aboutir à la reddition des dissidents.

    Pour autant, ces nouveaux  pourfendeurs de la déforestation intensive sont-ils des chevaliers blancs ?

    BIOCARBURANTS OU CARBURANTS FOSSILES : UN FAUX DÉBAT

    On connait tous et toutes les méfaits des carburants fossiles (rejets de CO2, de NOx, de particules fines), et sommes consicent-e-s du fait que leur production est elle-même source de pollution et ne sera pas éternelle.

    A priori, les biocarburants, dont il existe plusieurs familles, sont moins polluants, car leur bilan en CO2 est nul : le tonnage de CO2 émis à la combustion est égal à celui que les végétaux absorbent lors de la photosynthèse.

    Mais leur plus gros impact est environnemental, car la culture intensive destinée à ces biocarburants, que ce soit du colza "aux normes françaises" chères à la FNSEA, ou de l'huile de palme TOTAL, amène d'une part à moins cultiver pour les besoins nutritionnels humains - car ces cultures sont moins rentables - et à détruire dans de larges proportions les forêts de l'hémisphère sud, ce qui a pour conséquence inéluctable l'arrivée d'une catastrophe écologique que les biocarburants étaient censés éviter !

    LE VRAI PROBLÈME : LA GOUVERNANCE ET LE CONTRÔLE

    Voilà pourquoi c'est un faux débat : le capitalisme rend laid tout ce qu'il touche ! Nous pourrions trouver LA solution parfaitement écologique à tous nos besoins, énergétiques et alimentaires, cela se traduira toujours par un désastre si ce sont "les marchés" qui s'en emparent, et si les peuples ne peuvent exercer leur contrôle. Il serait en effet possible d'imposer à l'échelle planétaire des quotas de production de plantes destinées aux biocarburants, en s'assurant - contrôle des peuples - que les surfaces destinées à l'alimentation humaine ne soient pas détournées à d'autres fins.

    Problème : nous sommes encore sous domination capitaliste ! C'est pourquoi nous avons toujours dit que l'écologie était politique. Toute autre vision est vouée à l'échec.

    ALORS, LA FNSEA, CHEVALIERS BLANCS ?

    Bien sûr que non. Il faudrait être naïf pour le croire. Le problème est que la décision du gouvernement d'autoriser TOTAL à importer de l'huile de palme à La Mède, en vue de fabriquer des bio-carburants, percute de plein fouet le groupe AVRIL, groupe agro-industriel, spécialisé dans l'alimentation humaine, les énergies et la chimie renouvelable. Ce groupe dispose depuis 1987 d'une branche de production de biocarburants. Il produit par exemple, sous la marque DIESTER, un biodiesel à base de colza et de tournesol.

    Et lorsqu'on fouille un peu, on découvre que sa principale actionnaire est la FOP (Fédération française des producteurs d'oléagineux et de protéagineux) qui est une des associations spécialisées de la FNSEA.

    L'ancien président du conseil d'administration d'AVRIL n'était autre que Xavier BEULIN, ancien président de la FNSEA, et son nouveau est Arnaud ROUSSEAU, Vice-président de la FDSEA de Seine-et-Marne. Pas besoin d'en dire plus, tout le monde a compris.

    Nous ne pouvons qu'encourager les agriculteurs de ce syndicat, qui se font utiliser sans vergogne par la direction de leur fédération, à faire le ménage et à virer tous ces gens qui n'agissent en tout que pour leurs intérêts personnels.

    Et en conclusion, nous faisons nôtre le communiqué de la Confédération Paysanne sur ce sujet. Qui est plus légitime qu'elle pour en parler ?

     

    Partager via Gmail

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :