• Réservez votre soirée du 15 décembre 2016 ! au SIRIUS, à 20h45

    Il y a 70 ans : La Sociale !projection de "La Sociale" : un très bon film, humain, historique, militant, sur l'histoire de "la Sécu" et de son fondateur, Ambroise Croizat

    et un débat, animé par Pierre LE MEUR (Amis de l'Humanité), avec :

    - Gilles PERRET, le réalisateur, qui a également réalisé : Ma Mondialisation (2006); Walter, retour en résistance (2009); De mémoires d’ouvriers (2012); Les Jours Heureux (2013)

    - Pierre LEBAS, Institut d'Histoire Sociale (IHS)

    - Marie Claire JEGADEN, UL CGT Le Havre

    - Ensemble !

    - Nathalie NAIL, PCF

    - John BARZMAN, Professeur d’histoire Université du Havre

    - Jeunesses Communistes

    "Il y a 70 ans, les ordonnances promulguant les champs d’application de la sécurité sociale étaient adoptées. Un vieux rêve séculaire émanant des peuples à vouloir vivre sans l’angoisse du lendemain voyait enfin le jour.
    Le principal bâtisseur de cet édifice des plus humanistes qui soient se nommait Ambroise Croizat.
    Qui le connait aujourd’hui ?
    70 ans plus tard, il est temps de raconter cette belle histoire de « la sécu ». D’où elle vient, comment elle a pu devenir possible, quels sont ses principes de base, qui en sont ses bâtisseurs et qu’est-elle devenue au fil des décennies ?
    Au final, se dresseront en parallèle le portrait d’un homme, l’histoire d’une longue lutte vers la dignité et le portrait d’une institution incarnée par ses acteurs du quotidien."

    Pour en savoir plus, cliquez sur l'image, lisez le flyer, et n'hésitez pas à le faire circuler !

     

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Communiqué du Collectif National d’Ensemble des 19 et 20 novembre 2016Concernant les échéances électorales de 2017, du fait de l’absence de consensus, une consultation s'est faite autour de trois positions soumises à la discussion des membres d'Ensemble  : 
    position 1 : 29,96 %
    position 2 : 25,56 %
    position 3 : 42,46 %
    Abstention : 2,03 %

     

    (Le contenu des positions est disponible ici : https://www.ensemble-fdg.org/content/propositions-dorientations-soumises-au-vote-des-adherent-es)

    Considérant les points majoritairement exprimés dans le vote des collectifs locaux :


      - Ensemble ! appelle à soutenir la candidature de Jean-Luc Mélenchon.
      - Ensemble ! fera campagne dans un cadre commun, large et pluraliste, intégrant toutes les forces qui soutiennent cette candidature. 
      - Ensemble ! fera cette proposition notamment à France Insoumise, Front Commun et, s'ils décident de soutenir Jean-Luc Mélenchon, au PCF et à des courants écologistes. 
      - Ensemble ! se battra pour construire des candidatures unitaires aux législatives partout où c'est possible rassemblant France Insoumise, le PCF, EELV, des socialistes en rupture, le NPA, des forces sociales, des groupes citoyens… qui s'opposent à la droite et à l'extrême droite et qui veulent une politique de gauche en opposition à la politique du gouvernement Hollande. Nous chercherons à éviter la division mortifère de la gauche de transformation sociale et écologiste. 
      - Ensemble ! poursuit une démarche de rassemblement unitaire et citoyen, notamment dans le cadre de l'appel des 100.
      - Ensemble développera un projet politique en insistant sur le rôle primordial du mouvement populaire pour changer la société et sur les ruptures nécessaires avec le système capitaliste.

    A l’issue de cette phase de débat qui a traversé notre mouvement sur les échéances de 2017, il est essentiel de se rassembler pour développer ces objectifs, ce qui implique également de respecter la position des camarades qui ne partagent pas ce choix concernant l'élection présidentielle.
    Le prochain collectif national qui se réunira début 2017 fera le point sur les avancées de ces différents objectifs.

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Contre les violences faites aux femmesQuelques dates à retenir sur le thème des violences faites aux femmes :

    1 - projection du film "QUE JUSTICE SOIT NOTRE" de Jean-Pierre  Delépine , Jeudi 17 novembre, à 20h45 au Sirius, suivie d’un débat avec le réalisateur.

    2 - le comité Femmes Solidaires organise , le 25 novembre, à la salle 8 de la maison des syndicats, un événement à cette occasion

    - à partir de 17h: présentation de l'exposition: femmes d'ici et d'ailleurs

    - 17h30-18H : intervention de Sarah BENHAMOUDA (ATER1 en droit public à l'université de Rouen) autour de l'actualité de ce sujet ici et ailleurs, et notamment au Maghreb

    - 18h-19h: débat et témoignages

    3 - le 25 novembre encore : Manifestation à Paris, à 18h30, de Bastille à République. Voir l'appel ici

     

    (1) ATER : Attaché Temporaire d'Enseignement et de Recherche

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Soutien aux migrant-e-s, au Havre et dans la régionSuite au démantèlement de la "Jungle" de Calais, et à la dispersion des migrant-e-s qui y vivaient dans l'attente de passer en Angleterre, comme l'article 13 de la convention des droits de l'homme de 1948 les y autorise(1), un collectif de soutien aux migrant-e-s de la région havraise s'est constitué.

    Le but n'est pas de se substituer aux organismes de l'état ni aux associations pour faire de l'humanitaire ou des dossiers de demande d'asile, mais simplement dans un premier temps d'informer la population, en combattant les idées reçues, fausses, ou celles, haineuses, distillées par l'extrême droite et la droite décomplexée. Ce collectif va mener une campagne d'explication sur les réalités de la migration (1,3 millions de migrant-e-s en Europe pour 510 millions d'habitants, c'est à dire une goutte d'eau), et les bienfaits économiques, culturels et sociaux que nous pourrions en attendre, si la question était traitée avec toute l'humanité qu'elle mérite.

    Contrairement à certaines idées simples qui circulent un peu trop, ce n'est pas 0,25% de population en plus qui mettrait notre économie en péril, ce ne sont pas ces quelques milliers de migrant-e-s qui demandent l'asile en France (à peine 80000 en 2015, soit 0,13% de notre population) qui vont nous "manger notre pain" ou nous "tondre la laine sur le dos" . Ce ne sont pas eux non plus qui viendront jusque dans nos bras égorger nos fils et nos compagnes, et violer nos filles. Les vrais prédateurs, ceux qui nous ruinent en fraude fiscale, qui nous maltraitent en cassant le code du travail, ce sont les gouvernements ultra-libéraux et le patronat. Ce sont eux qu'il faut mettre dehors, pas les migrant-e-s.

    Pour commencer cette campagne de pédagogie, destinée également à empêcher une frange de la population de tomber, par désinformation, dans les bras du FN, le collectif va distribuer le tract ci-joint sur les marchés :

    - Samedi 5/11, 10h : marchés Saint-Cécile, Demidoff, Caucriauville

    - Dimanche 6/11, 10h : Harfleur et et les Halles.

    Vous pouvez nous rejoindre à cette occasion et distribuer avec nous, rencontrer et discuter avec la population.

    Le collectif restera vigilant également à ce que le FN, ou pire, les identitaires, ne viennent pas agresser les migrant-e-s, faire pression afin qu'ils partent, voire bruler ou détruire un CAO (centre d'accueil ou d'orientation) ou un CADA (centre d'accueil des demandeurs d'asile), comme cela est déjà arrivé ces derniers jours. A Perriers-la-Campagne (dans l'Eure, près de Bernay) par exemple, sous la pression de fachos, de certains élus, et avec la bénédiction d'un préfet peu favorable à l'accueil des migrants, le CAO a dû être évacué et les migrant-e-s qui y logeaient envoyés vers Amiens, Rouen ou Le Havre.

    Toujours dans l'Eure, à l'initiative de Ras l'front, la mobilisation s'organise à Serquigny, après que les fachos aient annoncé une manifestation anti-migrants :

    Le 5 novembre 2016 à Serquigny (Eure), le Front national appelle à une manifestation haineuse et xénophobe à 11h devant la mairie à l’encontre des réfugiés qui fuient les guerres et les massacres.

    Ras l'front appelle l'ensemble des forces démocratiques, partis, syndicats, associations, citoyens et citoyennes à se mobiliser, à 10h30, devant la mairie de Serquigny.

    Respect du droit d'asile

    Respect de la libre circulation pour tous-tes

    Aide et protection aux mineurs isolés

    Lutte contre le racisme

    Arrêt d'une logique économique fondée sur la prédation des richesse et qui génère

    des guerres amenant des populations à fuir leur pays

    ils ne sont pas dangereux, ils sont en danger

     

     

    Ensemble !, Le Havre participe au collectif de soutien au migrant-e-s, et prendra toute sa place dans le combat pour la liberté de circulation et d'installation.

     

    (1) « Toute personne a le droit de circuler librement et de choisir sa résidence à l'intérieur d'un État» et «Toute personne a le droit de quitter tout pays, y compris le sien, et de revenir dans son pays. » avec toutes les conséquences pratiques que ces droits universels impliquent, dont les conditions humaines d’un premier hébergement.

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • A l'initiative du Mouvement de la Paix, et à l'appel de 11 associations, Rassemblement à Coty le 5 novembre, pour soutenir Rémi et Sophie.

    Pour exprimer leur refus des armes nucléaires et dénoncer le coût exorbitant de leur modernisation, du 6 au 9 août, chaque année, un jeûne est organisé à Paris et dans plusieurs villes de France à l’occasion des tristes anniversaires des explosions nucléaires à Hiroshima et Nagasaki.

    Lors de cette action non-violente à Paris, des militants ont été interpelés par les forces de police. Deux interpellations : Sophie pour avoir écrit à la craie « Non au financement de l’arme nucléaire : 4 milliards d’euros par an à économiser !!! » et Rémi pour avoir collé 15 autocollants « abolition des armes nucléaires » sur la vitre du local du parti Les Républicains.

    Une inculpation est prononcée pour « dommages graves » et un procès aura lieu le lundi 7 novembre à 9 h devant la 29ème cour du Tribunal Correctionnel de Paris. (voir tract joint)

    Nous vous invitons tous, le 

    samedi 5 novembre dès 15 h sur le parvis  Coty au Havre

    à soutenir de manière non violente Rémi et Sophie. Nous écrirons comme eux sur le trottoir et distribuerons le tract ci-joint.

    La presse est informée.

    Venez nombreuses et nombreux avec vos ami-e-s et membres de vos associations ou organisations syndicales ou politiques.

    Signataires de cet appel au Havre :

    Le Mouvement de la Paix, Eco-Choix, Europe Ecologie Les Verts, Ecologie Pour Le Havre, Ensemble !, la Ligue des Droits de l’Homme, Femmes Solidaires, Mouvement pour une Alternative Non violente, le Collectif Havrais des Objecteurs de Croissance,  collectif Salamandre, l'Association Havraise des Chômeurs et des Précaires

    Partager via Gmail

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires