• Criminalisation de l'action syndicale : ça continue !Les ministres ont beau changer, ce qui ne change pas, c'est la politique de notre gouvernement, et sa volonté de détruire toute velléité de contestation, toute tentative de reprise du mouvement social.

    Car même si nous n'avons pas - encore - gagné sur la loi El-Khomri, le pouvoir et le patronat ont eu peur, et pour exorciser leurs peurs, ils cherchent à tout prix à intimider les syndicats et leurs militants.

    Notre élu à la Région, Gilles Houdouin, a tenu à réagir à l'interpellation ce matin de plusieurs militants CGT des Ports et Docks. A lire ici :

    Criminalisation de l'action syndicale : ça continue !

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Après l'attentat de Saint-Etienne du Rouvray...Nous aurions préféré reprendre notre activité, un peu mise de côté, il faut l'avouer, par la "trêve estivale", par un autre sujet. Mais l'actualité en a décidé autrement.

    Même si plusieurs jours se sont écoulés depuis l'attentat, la population de Saint-Etienne du Rouvray est toujours sous le choc. A Saint-Etienne, peut-être plus qu'ailleurs, la population a appris depuis longtemps à vivre ensemble, indépendamment des croyances (ou de l'absence de croyance) religieuses). Avec cet attentat, comme tous les autres avant lui, Daesh essaye de briser la cohésion des populations, en s'attaquant à ce qu'ils appellent les "zones grises", dans lesquelles vivent ensemble les "blancs impies" et les "musulmans renégats", ceux qui ne pratiquent pas le "véritable islam".

    Jusqu'à maintenant, Daesh a échoué à enfoncer durablement des coins dans cette cohésion. Les seuls éléments palpables qu'il a obtenus sont la présence d'une trentaine de fachos identitaires sur les marches de la cathédrale de Rouen pour "défendre notre église" (comme si c'était le sujet), les propos plus qu' hasardeux de Bayrou, mélangeant tout avec l'air de celui qui sait alors qu'il ne sait rien, et ceux d'Hervé Morin, qui, en réclamant "l' israélisation" de la sécurité, semble confondre le juste combat des palestiniens pour la conquête de leurs droits, avec celui, méprisable, de ce pseudo état islamique prônant l'obscurantisme, l'arriération, l'inculture.

    Laissons à ces personnes la paternité de leurs propos.

    Quant à nous, il nous appartient plus que jamais de lutter contre le racisme sous toutes ses formes. Car c'est en éradiquant le racisme que l'on coupera les branches pourries sur lesquelles prospèrent les bourgeons hideux de la haine et de la violence aveugle.

    Pour terminer, nous vous invitons à aller sur le site national d'Ensemble, pour y lire ce communiqué qu'il serait inutile de paraphraser ici.

    Partager via Gmail

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires